. 2009 : Fondation Rudh expo de groupe Milan / Salon du dessin Paris
. 2008 : Musée d'art et d'histoire expo de groupe Villeneuve- Loubet
. 2007 : Installation " Les murs ont des vues" Nétanya Israél
• 2006 : Cabinet de dessins Galerie Soardi Nice / Tribunal commerce Nice
• 2005 : Biennale de Pekin Chine / Prix du jury Salon Célébration Monaco
• 2004 : Attribution d’un atelier personnel à Nice.
• 1995 : DNSEP à Nice Villa Arson.
Portrait de ALLARIA Elisabeth
Elisabeth ALLARIA
7, av. des Papalins
Le Michelangelo
Fontvieille
98000 Monaco
elisabeth.allaria@wanadoo.fr
www.allaria.fr


cliquez sur la photo pour agrandir
Elisabeth Allaria pratique la peinture sur les doubles territoires de l’intime et de l’abstraction .
Les signes étranges qui apparaissent à la surface de ses tableaux proviennent de ses rêves dont elle note et analyse le détail depuis plusieurs années. Il ne s’agit pas pour elle de faire le récit de sa vie inconsciente et nocturne, mais plutôt d’en extraire des images singulières et de se les réapproprier par le biais de la praxis. On trouve donc à l’origine de chaque série de peintures une même image réinterprétée et parfois altérée de tableau en tableau, mais qui donne une cohérence aux œuvres d’un même corpus. Elisabeth Allaria identifie ces images oniriques rémanentes comme une forme d’ « énergie susceptible de créer de la matière ». En effet, l’opération artistique qui se joue dans ce travail obéit à un mouvement de transformation qui fait d’un matériau impalpable de la peinture. D’un point de vue plastique, les peintures sur bois d’Elisabeth Allaria se présentent comme des ensembles abstraits dotés de surprenants effets de trame, dessinés au pinceau et à l’huile de manière répétitive, dans lesquels interfèrent des taches de peinture, des images figuratives, voire des objets. Le processus de déréalisation de l’image en œuvre dans la peinture d’ Elisabeth Allaria est d’une certaine manière redevable à la peinture immobile et onirique de Giorgio Morandi dans laquelle le quotidien est désubstantialisé.
Catherine Macchi 2006

 
 Retour
Conditions générales d'utilisation | Mode d'emploi | Aide navigation | Accès restreint | Formulaires à télécharger