Alain PASTOR
Arts de la scène
6 lacets Saint-Léon,
98000 Monaco

Alain PASTOR

MONACO
Officier de l'Ordre de Saint-Charles
Officier de l'Ordre du Mérite Culturel
FRANCE
Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres
Chevalier de l'Ordre des Palmes Académiques

Président de l'Alliance française de Monaco 2002-2019
Membre de la SACD ( Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques)
Né le 22 octobre 1958 à Monaco.
Passionné d’histoire et de littérature, il se lance dans l’écriture théâtrale et obtient en 1997 le premier prix au concours international littéraire Arts et Lettres de France pour sa première pièce « Œdipe meurt ou Échec et mat ». Cette œuvre sera représentée la même année au Théâtre La Lucarne à Bordeaux.
En 2002 sa pièce « Héliogabale » est éditée aux Editions du Losange avec une préface de Pierre Moinot de l’Académie française.
Il écrit en 2006 une pièce « Petropolis 1942 ou La Dernière nuit de Stefan Zweig » qui sera publiée la même année chez l'Harmattan. Le Guide Le Petit Fûté Brésil en recommande la lecture.
En 2011, il écrit « Une vie de saint Martin », destinée à la lecture sur scène. Depuis sa création à Monaco, par le comédien Jean-Paul Lucet, ce spectacle a été représenté plus d'une quarantaine de fois, à Paris, Tours, Nice, Saint-Rémy de Provence, Avignon ( Festival), et à Szombathely ( Hongrie ), lieu de naissance de saint Martin.
Le texte a paru d'abord aux Editions du Rocher en 2012.
Il est maintenant édité chez Artège poche. « Une vie de saint Martin » a également fait l'objet d'une traduction en langue hongroise.
En 2018, lecture-spectacle de sa pièce « Héliogabale, l’empereur fou », avec Geneviève Casile, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, Arnaud Dupont, Bernard Lanneau.

Dernière création : « Le Rêve de Mercier », pièce ayant pour thème le tragique destin de Françoise-Thérèse de Choiseul Stainville, Princesse de Monaco, sous la Terreur.

Alain Pastor est aussi l'auteur de textes parus dans les revues du PEN club de Monaco :
N°19: Hommage à Dino Buzzati
N°20: La Chute d'Icare
N°21: Petropolis 1942 ( extrait )
N°23: Confusions ( d'après La Confusion des sentiments, de Stefan Zweig)
N°24: C'est mon rôle !
N°24: Une Allée de l'autobus
N°25: Un Certain 22 octobre ( pour René de Obaldia )
N°28: Le Mari et l'ami ( d'après L'Éternel mari, de Dostoïevski)
N°29: Le Décès dans le journal
N°29: Poursuite au Luxembourg