Musique
Place du Casino
B.P.44MC 98 Monaco
Site web

OPERA DE MONTE-CARLO

Administration
Directeur : Jean-Louis Grinda.
Administrateur : Jean-Charles Allavena.
Secrétaire Général : Karine Manglou.
Déléguée Artistique : Eline De Kat.
Directeur de la Communication : Karine Manglou.
Directeur Technique : Patrice Ayrault.
Directeur de scène : Xavier Laforge.
Bureaux
Lundi-vendredi 9h-18h
Location : mardi-samedi
10h-17h30&nbspEn 1878, Charles Garnier est chargé d'adjoindre au casino une salle de concert. Elle sera inaugurée le 25 janvier de l'année suivante. Six directeurs se succèdent entre 1879 et 1892. Difficile alors d'affirmer une politique artistique digne de ce nom ! On remarquera cependant que les compositeurs Camille Saint-Saëns et Jules Massenet deviennent des fidèles de l’Opéra de Monte-Carlo.
En 1892, le Prince Albert Ier nomme Raoul Gunsbourg à la tête de l’Opéra. Celui-ci va y rester jusqu'en 1951, accomplissant ainsi le plus long mandat de l'histoire du théâtre. Sous sa direction, la scène monégasque va devenir l'un des phares de la vie lyrique européenne.
Depuis l'an 2000, l'Opéra de Monte-Carlo utilise une deuxième scène, celle du Grimaldi Forum (1 800 places). Ce nouvel équipement permet des coproductions que les dimensions restreintes de sa salle historique lui interdisaient jusque-là.

En mai 2001, la salle Garnier, fatiguée par 122 saisons, ferme pour plus de cinq ans. Une restauration minutieuse et une modernisation des équipements lui permettent d'être aujourd'hui une salle du XXIe siècle. Depuis juillet 2007, Jean-Louis Grinda, né à Monaco en 1960 dirige l'Opéra de Monte-Carlo. Ses progammations éclectiques et prestigieuses font une large place à des oeuvres jamais ou très rarement représentées en Principauté tout en apportant un regard neuf sur les chef-d'oeuvres crées sur notre scène depuis la fin du XIXe siècle: L'Enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel, Amica de Pietro Mascagni ou dernièrement la création de Die Marquise von O...de René Koering.

La saison 2012/2013 commencera par une excurtion baroque avec le pasticcio Duello amoroso sur des musiques de Georg Friedrich Haendel ainsi qu'avec les représentations dans le cadre de la fête nationale monegasque de La fanciulla del West de Giacomo Puccini, l'opéra qui inventa le western. Suivront en décembre un hommage à Jules Massenet, et une grande première pour l'Opéra de Monte-Carlo : la présentation d'une grande comédie musicale popularisée en France par Jacques Brel, L'Homme de la Mancha.

2013 débutera par une nouvelle production de La traviata interprétée en alternance par deux distributions prestigieuses. Ces représentations marqueront le début de la célébration du bicentenaire Verdi qui s'achèvera au mois d'avril avec le rare mais superbe Stiffelio, interprété par José Cura. Entre les deux, une nouvelle production d’Amica de Mascagni, opéra crée en 1905 sur notre scène, la venue des plus grands noms de l'art lyrique tels que Bryn Terfel et Cecilia Bartoli, un grand moment de bel canto avec La Sonnambula (Annick Massis et Celso Albelo). L'année 2013 marque également le bicentenaire de la naissance de Richard Wagner, que l'on célébrera en février grâce à deux concerts exceptionnels réunissant l'acte I de la Walkyrie et l'acte II de Tristan et Isolde, avant-goût d’une célébration plus « scénique » en fin d’année 2013. Mais chut ! C'est encore un secret.