Parenti Paolo
Sculpture, Art visuel
Tél.: 0760353541
10 rue grimaldi 98000 monaco

Parenti Paolo

Je réalise des œuvres inspirées au surréalisme métaphysique, peintures, sculptures et installations, j'ai exposé à l'Association pour les Arts à Monaco ainsi qu'à la mairie de Beausoleil et aussi à Venise, pays où je suis né. Je suis très inspiré par l école de Nice dans mes travaux de sculpture en résine. J ai participé aux salons d exposition collectifs de AIAP auxquels était présent Son Altesse Le Prince Albert 2.
Pour visionner les œuvres se rendre sur le site www.artcotation.fr rubrique Galerie chercher le nom "Paul".

Né en 1978, diplômé en restauration de tableaux à l'école de Florence Palazzo Spinelli en 2008, Paolo Parenti a pu se familiariser avec la matière picturale et les techniques de la peinture à l'huile notamment en exerçant des copies d'après les peintres italiens du 18ème siècle comme Tiepolo et Canaletto.
Il a également fréquenté les cours de dessin du Pavillon Bosio à Monaco.
Parenti entreprend une recherche artistique symbolique basée sur une introspection de la personnalité et sur le déroulement de l’esprit du monde.
Il a exposé à Venise et à Monaco et a obtenu des prix et reconnaissances.
Membre du Comité National pour les arts de Monaco
Il vit et travaille à Monaco.

Nous voyageons en sa compagnie dans les territoires du Surréalisme… cher à Giorgio de Chirico.
J'apprécie cette œuvre, car elle ne joue pas la carte de la mode...Paolo, interroge le monde, de la naissance à la mort. "C'est une volonté pour moi d'explorer des pensées intérieures aussi bien personnelles que collectives"
Les œuvres symbolistes, de Paolo, méritent notre attention, car elles vont plus loin qu'une simple représentation, décorative...Car elles posent des questions à notre conscience, notre comportement :"La vérité est dans sa parole (en parlant de Dieu et de sa création) et là sous nos yeux autour de nous et en nous", en effet, à l'évidence c'est une œuvre de méditation...avec du plexiglas, du bois et du marbre, sans omettre des pigments, Paolo, tisse sa toile d'araignée, afin de s'écarter du vide. Il arpente le monde de la peinture et de la sculpture en aveugle, avec des doutes et des hésitations…
C'est une œuvre à suivre, pas à pas...sur les routes de la poésie et de l'amour…
Frédéric Altmann